Nature blog illustrations Ophélie

LE BLOG : Au fil de l’Oph …

Ce blog de “dessins qui font du bien” est là parce que je suis une grande rêveuse, et que j’ai eu envie d’imaginer une vie où tout se passerait de la manière la plus sympa possible, un univers un peu idéal en quelque sorte, puis de partager ce plaisir avec TOI !…  Merci d’en faire un favori ! Ce blog est vivant et mouvant…  Echangeons ensemble !  POUR COMMENTER LE DESSIN DU JOUR (oh, merciii !), clique sur le titre de l’article concerné… puis, tout en bas de la nouvelle page va dans la zone “Poster le commentaire” (oublie le bouton ‘cliquer ici pour soumettre votre avis’… qui est un bug, heummm… en attente de résolution!!!) :o)

108 CONVIVIALITE

108 CONVIVIALITE


Enfin les bars, les cafés, les terrasses, les restos !

Et même si je ne suis certainement pas la plus grande consommatrice de ces lieux, leur réouverture m’enchante! J’apprécie plus que jamais la convivialité qu’ils nous apportent. Le simple fait de savoir qu’ils sont ouverts me remplit de joie. En fait, on n’apprécie jamais autant les choses que quand on en a été privé…

Et avec toutes ces histoires de pandémie, qu’est-ce qu’on a été privés de convivialité !!! Forcément, toutes ces mesures visant à limiter les rapports sociaux, les liens humains… nous laissaient vivoter dans un climat bien morose… Même si je n’aime pas spécialement “magasiner” comme disent les canadiens, la vue de toutes ces enseignes fermées me foutait bien les boules… Les restaurants, idem. Que dire de toutes ces petites fêtes perdues, de ces réunions entre potes oubliées ?

Mais as-tu remarqué à quel point le fait de subir ce p….. de masque t’aura fait réaliser comme il est important de regarder un visage? Un visage qu’avant tu ne voyais peut-être pas vraiment, peut-être les yeux vissés à ton écran de Smartphone. Une fois le masque envolé, tu le regarderas plus intensément, avec plus de plaisir…

Je ne remarquais peut-être même pas les bars, les cafés, aujourd’hui je les aime bien ! Je leur suis reconnaissante. Je les remercie pour ce qu’ils nous apportent. J’aurais plus souvent qu’avant l’envie d’aller boire un verre. Je prends plus que jamais conscience de la joie de retrouver mes parents, ma famille, mes amis ! Hé oui, après seulement quelques mois dans ce contexte surréel, j’ai définitivement compris que sans les liens aux autres, nous ne sommes plus que du vide.

Toute cette convivialité que l’on ne voyait plus… nous revient puissance dix !!!  Merci…

….

..

.

107 CE QUE JE SUIS

107 CE QUE JE SUIS


Je ne suis pas dessinatrice, je dessine !

Et je dessine souvent, j’y prends beaucoup de plaisir. Je ne suis pas une mère de famille, j’ai porté, mis au monde, élevé mes enfants, et au fond, je ressens toujours dans mon cœur certains sentiments de la petite fille que j’ai été. Je ne suis pas seule, j’expérimente une facette de la solitude. Je ne suis pas française, je fais partie de ce pays, et me sens surtout humaine… Je ne suis pas humaine quand je me baigne dans la mer et que je deviens l’eau, les vagues…

Ou alors… OK ! Je veux bien dire dans ce cas que quand je marche, je suis une grande marcheuse, quand je danse, une extraordinaire ballerine, quand je cuisine je suis cheffe, quand je mange je suis dégustatrice, une grande connaisseuse, quand je prends le bus ou le métro, je suis une grande exploratrice ! Quand je respire, je suis yogi. Et quand je parle à quelqu’un, je suis experte en écoute et communication !!!

Une fois tous ces jeux de “je” déroulés, je quitte mon costume…

Je ne suis pas Ophélie !

Je suis…

….

..

.

106 SOUTIEN GORGE

106 SOUTIEN GORGE


Quand un soutien-gorge, un simple soutien-gorge… transforme ma vie !

Figurez-vous que j’ai passé un excellent dimanche d’hiver, hier … grâce à cet extraordinaire et pourtant anodin soutien-gorge…

Ça y est, je vois tes yeux qui pétillent; “Elle va nous raconter une histoire croustillante, chouette!” . Bon, désolée, ce sera un tout petit peu moins croustillant que ça quand-même, mais réel !

J’ai donc acheté ce soutif sans trop y penser, il y a deux-trois semaines, … pour son côté sportif… Je m’étais dit : “Ha, ça peut être bien, pour courir”, ce qui est complètement con, quand on y pense, vu que je me sors tout de même d’une fracture au genou !!!. Mais bon, hier matin, je tombe sur ce fameux soutien-gorge déjà oublié, et je me dis qu’il serait peut-être temps de l’étrenner…

Et comme vous le savez, nous sommes en hiver actuellement, et il fait froid. Et comme vous ne le savez pas, je l’ignorais plus ou moins moi-même, j’ai une petite zone de frilosité-fragilité juste tout en haut de la colonne vertébrale, entre les omoplates… Or il s’avère que ce soutien-gorge n’a pas deux bretelles dans le dos (comme sur ce Splendiiide dessin), mais une seule, au centre, qui vient juste couvrir cette zone vulnérable, lui apportant toute protection, en même temps qu’une douce chaleur énergétique ! Grâce à un simple vêtement, et peut-être aussi beaucoup d’imagination, j’ai pétillé de pep’s toute la journée !!! C’était comme une main protectrice, posée sur mon être. Peut-être le souvenir enfoui d’un geste maternel reçu par le bébé que j’ai été un jour?

“Beaucoup d’imagination” : cela te fait sourire? Tiens, justement, à quel usage places-tu ton imagination au quotidien? Est-ce à te dérouler des films qui te font rêver, pétiller, espérer… ou est-ce à te projeter des scénarios catastrophe (comme il est facile de le faire actuellement), les pires issues, le “ça va mal tourner, tout ça …”

… Je dis ça en passant …

….

..

.

105 MIRACLE

105 MIRACLE


“Derrière ceci, il y a un miracle auquel j’ai droit” !

… (Extrait du Cours en Miracles) Derrière toute épreuve se cache une opportunité. Ce n’est pas facile de la voir sur le moment. Notre ego aime tellement élaborer les piiiires scénarios. Alors, comment faire? Hé bien en semant les graines de confiance, à tout moment !

Je ne sais pas encore aujourd’hui la raison ou l’utilité de ce qui m’est présenté, mais c’est forcément un cadeau… Tu en doutes ? Alors je t’invite à passer en revue les moments les plus délicats de ta vie, les pertes, les échecs… qu’ont-ils apporté comme tremplin d’évolution chez toi ? Quelles nouvelles voies ont-ils ouvert ?  J’accorde ma pleine confiance en ma bonne étoile, et tout, aujourd’hui, est l’occasion de cultiver cette confiance; cela me procure déjà beaucoup de joie… Je SAIS que je suis aimée et protégée…

Dans cette phrase “Auquel j’ai droit” me touche particulièrement. :o) C’est en effet primordial de bien se le rappeler ! Si souvent, le principal obstacle au bonheur, c’est NOUS-mêmes (et les croyances limitantes héritées du mental, lui encore… rha! ).  Quant à ce mental qui s’emballe dans ses peurs, je le contemple, et je le remercie. Je le regarde bien dans les détails, je vois comme il s’agite, je scrute les pensées qu’il aimerait me faire croire. Puis je prends la pause pour observer où ces pensées prennent place dans mon corps. Est-ce la respiration qui se coupe? Est-ce mon sternum qui s’applatit? OK, intéressant… mais ça n’est pas vrai Aujourd’hui. En te regardant, pensée, je découvre que tu n’es que projection, du pire bien entendu… Je te démasque ! 

Mes outils sont le silence et la lumière… Le silence me plonge dans ma Vérité. Je le rencontre en faisant des puzzles, en marchant, en méditant (ce que je fais un peu plus rarement ! ) Hier à la piscine, mon mental me déversait un tel florilège de pensées que j’ai eu envie de nager sous l’eau en grande partie !!! L’eau apporte ce silence merveilleux… Et pour la lumière, j’allume des bougies un peu partout autour de moi ! Pour qu’elles me rappellent qu’il n’y a QUE lumière, puisqu’il n’y a que Amour !!! 

Au final, tout est cadeau… Alors, n’oublions pas de dire “Merci” … ;o)

….

..

.

104 TOURMENTS

104 TOURMENTS


Help ! Que faire de tous ces tourments ? !!!

Nous le sentons tous, nous traversons une période extrêmement tourmentée, dans laquelle tous nos repères se bousculent… Au milieu de tout cela, les tourments prennent place dans notre tête… Qu’allons-nous devenir? Que va-t-il en être de notre santé? de nos libertés? Comment gérer toute cette fatigue? Quel est donc cet univers chaotique? … (et le pire… ) Pourquoi tout cela ???  …

Je n’ai pas de réponse à apporter, tout ce que je peux dire, c’est que j’ai ma propre dose, mon paquet émotionnel, comme nous tous !!! Je suis touchée, voire effrayée par la montée des rigidités gouvernementales, les limitations progressives de nos espaces de liberté… J’ai encore appris aujourd’hui qu’il se mijote une histoire de passeport-santé ! Grosso modo un outil qui nous contraindrait à des obligations sanitaires, et ce quelque soit notre avis sur la médecine, notre façon personnelle de gérer notre santé, pour avoir notre place dans la société… Cela semble excessif ou incongru? Allez donc voir l’exemple chinois ! Il y a clairement de quoi fliiiipper !!!

Et hop, ça va vite, comme ça nous dépasse, on ne sait pas quoi faire avec toutes ces peurs. Quelle solution apporter quand on se sent seul et démuni face à toute une organisation planétaire?

Déjà, prends conscience de ce petit hamster dans ta tête qui ne cesse de tourner dans sa roue… Ce sont des peurs, les pensées qui s’emballent. Pour ma part, je gère la chose en cultivant le zen. On respire d’abord… On respire un grand coup ! Les peurs, à l’heure actuelle, se situent surtout dans nos projections. Il y a de quoi, c’est vrai ! Mais ce qui aide, c’est de rester dans l’instant présent. Dans la réalité concrète d’aujourd’hui. De quoi ai-je rempli ma journée? De quelles pensées positives me suis-je nourrie? Suis-je actuellement séquestrée? poursuivie? piquée? Pour le moment, le plus grand mal se loge dans ma tête, et mon pouvoir consiste à m’en rendre compte, et à calmer le jeu, à me focaliser sur ce que je peux diffuser de mieux : l’amour, l’écoute de mes proches, la compassion, la créativité, l’amour, l’amour, l’amour…

Courage, on continue d’être de magnifiques humains, et on est tous ensemble ! :o)

….

..

.

103 ECRITURE

103 ECRITURE


Haaa, le plaisir de l’écriture !

… Elle coule naturellement, pour moi, l’inspiration est fluide!!! Et le plus difficile, en ce qui me concerne… c’est la mise en ligne, la diffusion !

Un peu comme si une fois le texte écrit, le boulot était fait ! J’ai rempli un cahier entier, suite à mon accident de cet été; j’avais pour objectif de le publier, afin de faire un partage d’expérience… Mais qui dit publier dit retaper un texte qui était manuscrit, s’occuper de trouver un éditeur ou imprimeur, faire diverses démarches !

Ouh la grande flemmarde que je suis !!! J’ai 3 livres en cours, 3 belles publications possibles, des projets à foison, une intarissable inspiration… et pourtant cette belle production reste coincée devant la porte de sortie… Sont-ce les énergies du moment? Qui rencontre ça aussi ???

Pour le dessin, je me suis inspirée d’une photo d’une romancière bien connue, Simone de Beauvoir ! Photo sur laquelle elle fumait tout en écrivant… – J’ai supprimé la cigarette sur mon dessin ! – C’est amusant de rapprocher le mot “inspiration”, comme prendre son souffle, pour y trouver sa créativité… et de réfléchir au fait que de nombreux artistes ne créent qu’en état ‘second’, enfumés, ivres ou sous l’emprise d’une drogue euphorisante !!!  J’ai même entendu parler d’un auteur -J’ai hélas oublié de qui il s’agissait- qui ne savait écrire que lorsqu’il se posait une assiette froide sur la nuque !!!  Je me demande… Est-ce une façon de canaliser son inspiration? De limiter un flux trop abondant d’idées???

C’est possible, parce que quand ça fuse, il m’arrive que mon crayon n’aille pas assez vite pour tout noter !!!  ;o)

….

..

.

102 SUIS LE COURANT !

102 SUIS LE COURANT !


Et si on suivait le courant ???

… Bonjours les amis ! Quel plaisir de vous retrouver!!! Les temps nous secouent bien, actuellement, n’est-ce pas? Cela m’a inspiré cette image de barque, car à l’époque actuelle, sur fonds de crise sanitaire, écologique, confinements, masques et j’en passe… nous sommes (pour le moins) embarqués !  Mais la meilleure réponse n’est-elle pas l’adaptation? Le courant porte ta barque… mais tu peux l’orienter !

Cela fait un bon moment que je n’ai pas publié d’article, je vais me rattraper, promis ! On ne peut pas dire que j’aie été débordée, en plus !  Mis à part une belle fracture au genou en août, qui m’a occasionné quelques désagréments… j’ai plutôt eu du temps…

Cette fracture a été pour moi un miroir par rapport à ma vie personnelle, comme une page qui se tourne ! J’aurais pu être en lutte contre les événements et ce qu’ils supposaient (fini les vacances, immobilité, solitude…) J’ai plutôt choisi de lire le message qu’il y avait derrière ce genou, le “je-nous”, changement dans mes relations… et invitation à plus d’introspection, et de retour sur une certaine forme de connexion avec moi-même…

Bon, aujourd’hui, et depuis quelques semaines, je peux enfin remarcher, les béquilles sont aux oubliettes ! Et je rends grâce à cette épreuve, qui m’aura permis… d’avancer (!) et de comprendre bien des choses à mon sujet… J’ai d’ailleurs entrepris d’écrire !  Mon carnet est à présent rempli, et il faudrait que je trouve le courage de dactylographier tout ce texte, manuscrit ! Beaucoup de personnes de mon entourage avaient eu tendance à me dire “Oh, ma pauvre!”… J’y ai plutôt vu une voie d’éclosion et de créativité…

N’oublie pas… le courant pousse ta barque… mais tu as les rames !!!  ;o)

….

..

.

101 NOTRE TERRE

101 NOTRE TERRE


Notre Terre change, un tout petit virus, et… la vie repart !

… C’est une chose que les enfants aiment bien, contempler une mappemonde ! Peut-être ont-ils l’impression que la Terre est petite, et qu’elle leur appartient ! C’est d’ailleurs le cas…

Pour ma part, je me réjouis de ce que chaque jour de confinement est un jour de gagné pour l’écologie, pour la vie sur notre planète; as-tu entendu les oiseaux chanter? As-tu remarqué que le ciel est plus clair? Un tout petit virus a su faire ce que les grands humains que nous sommes ne savent plus faire : mettre un bon coup de frein, revenir à l’essentiel ! Le virus tue et nous fait peur, mais il a aussi du bon… Peut-être nous préserve-t-il des catastrophes annoncées, liées au réchauffement climatique ! Peut-être est-ce notre sauveur ! ! !

As-tu remarqué que sur ce dessin la Terre est toute blanche? C’est une invitation. Si les enfants pouvaient la redessiner… Comment l’imagineraient-ils ? …

 ;o)

….

..

.

100 AU FIL DE NOS LIENS !!!

100 AU FIL DE NOS LIENS !!!


Créer du lien…

… C’est un grand jour aujourd’hui; une célébration !!! Nous voici  au centième article de ce blog !

Voici l’occasion pour moi de faire le point sur mon travail. Il m’importe de vous dire à quel point ce qui compte pour moi, à travers mes dessins de bonhommes, à travers ces personnages bourrés d’émotions… est de créer ou re-créer ce lien magique qui existe entre nous tous, humains ! Ce fait que l’on reconnaisse tant une part de soi à travers ce que l’on voit de l’autre, notamment dans les trait d’un simple dessin !

Ce que j’espère, c’est que mes dessins soient une invitation à te regarder, et à regarder tes proches avec plus de bienveillance… et d’humour ! Qu’ils t’aident à prendre un petit peu plus de recul face à tes comportements du quotidien; qu’ils t’invitent à t’aimer, au lieu de te juger !!! …

100 articles !!! Quelle babelle ! Et crois-moi, je ne compte pas en rester là ! J’en ai encore, des choses, à partager avec toi !!!

Et si par chance mes dessins te donnaient l’envie de prendre le crayon et de dessiner à ton tour… comme un cycle vertueux de créativité… alors… j’aurais tout gagné !!! 

Merci… encore merci de suivre mes crayons depuis tout ce temps…  ;o)

….

..

.

99 CONNEXION

99 CONNEXION


Je regarde où se situe ma connexion aux autres !

… Le fait que la 5G ait été installée il y a à peu près un an sur les lignes de métro de ma ville… a considérablement changé l’ambiance dans les rames et sur les quais !  Je suis chaque jour étonnée de compter le nombre de visages tournés vers un écran, le mien y compris parfois, le nombre de fils blancs des petits écouteurs glissés dans les oreilles, voire le nombre d’écouteurs sans fil en connexion via Bluetooth !

Qu’en est-il de nos liens avec les autres ? Tu opères une connexion quasi permanente avec tes amies, tes potes, tes proches, où qu’ils soient… et puis peut-être qu’une fois en présence avec eux, tu te retrouves à échanger des sms vidéos ou vocaux avec une autre personne encore… physiquement éloignée de toi ! Un mot me vient… Absurdité ! Mais bon, tout ceci n’est pour moi qu’une invitation à prendre conscience de nos comportements. C’est très utile de prendre le portable, et c’est aussi une très belle chaleur que de le poser et de jeter un regard autour de soi…

C’est tellement ça, la Présence, l’instant présent ! Tu coupes l’écran, tu lèves la tête, et tu captes un regard, un sourire… et s’il n’y en a pas, hé bien tu peux en envoyer un, tout simplement ! Le gamin posé sur les genoux de sa maman et qui trépigne, le type assis en face de toi et dont les tatouages te racontent un roman… L’autre jour, j’ai tellement bien discuté avec une super mamie aux cheveux blonds peroxydés (une perruque?) et qui portait une robe en strass et paillettes !!! Je la trouvais fabuleuse, cette personne ! Et elle, elle n’avait pas de portable, elle était là, avec son sourire, sa pétillance, son envie de rire et de bouger encore, d’échanger avec les autres, se fichant complètement de ce que l’on pouvait penser de son apparence de dame au grand âge dans une robe de starlette ! Nous avons tellement parlé… qu’elle en a oublié de descendre au bon arrêt !!!

J’aime bien, ces moments sympa partagés dans le métro. Ces rames nous offrent la possibilité d’une connexion instantanée, fugace, gratuite avec un ou une inconnue, une porte ouverte sur un ailleurs, une différence, un enrichissement que l’on ne trouverait pas mieux autrement finalement !!!

Le portable offre une autre ouverture au monde… à condition de ne pas prendre toute la place ! Certains parents d’ados se reconnaîtront sûrement : ça t’est déjà arrivé d’envoyer un sms à ton fils, pourtant sous le même toit, pour lui dire qu’on passait à table ??? Le pire, c’est que c’est super efficace !  ;o)

….

..

.

98 SPONTANÉ

98 SPONTANÉ


YOUPI Youpi YOUPI Youpi YOUPiii You !

… Aujourd’hui, je ressens cette énergie d’amour, de joie, de pétillance ! Je ne laisse venir aucune entrave à ma spontanéité, parce que c’est justement dans ce jaillissement spontané que je me sens en joie.

On s’est un peu gourré, non? à croire que l’adulte avaient TOUT à apprendre à l’enfant dans son apprentissage de la vie… Bien-sûr, il faut bien lui apprendre à marcher, s’alimenter, s’habiller, lire, écrire, compter… Mais de là à croire qu’on en sache plus que lui, et dans tous les domaines !!!  N’est pas forcément le plus sage qui croit !

Je ressens très fort qu’un enfant naît avec une part plus large que l’adulte qu’il devient par la suite, une part qui SAIT… L’enfant est étendu, libre, il a bien du mal à se consigner à une enveloppe physique. et l’adulte, empli de bonne volonté, confond souvent transmettre, et transformer, formater l’autre… Le faire rentrer dans une belle case ! Tu arrives sur terre tout doux, tout mou, tout souple, pétillant comme un tourbillon d’énergie, et à 24-25 ans, tout frais émoulu de tes études, tu ressors bien droit, bien engoncé dans ton costume-cravate, le champs visuel réduit par le cercle de tes lunettes, les pieds enfermés dans de rigides très-classes souliers, le cul vissé sur ta chaise de bureau 6 heures par jour… Mais comme tu as l’air prisonnier, comme ça, tu t’en rends compte au moins???

Tout ça parce qu’en avançant en âge, l’enfant apprend à se conformer (con-former). Il y perd un peu de de son essence, au passage; C’est fou par exemple comme il est éclairant d’aller faire un tour du côté de ses rêves d’enfant quand on ne sait (même) plus ce que l’on voudrait faire dans la vie; l’enfant, lui, savait.

Et puis comme l’adulte peut mettre comme temps à retrouver sa connexion à l’instant présent, il lui faut des stages de pleine conscience, de la méditation… là où un enfant vit ses émotions d’une manière tellement spontanée ! Les rires, les pleurs, les colères passent et il ne cherche pas à poser un contrôle sur l’expression de ses émotions. A côté,  tant d’adultes transforment leurs humeurs “maîtrisées” en maladies…

Alors voilà ce qu’il faut faire : se lever de bonne humeur même si les pensées amènent tout un tas de tracas, ne pas leur donner prise ! (Se tracasser ne résoudra rien au problème, de toutes façons) S’étirer, bouger, chanter, aimer, rire, tourbillonner, ne pas se juger de garder cette candeur de l’enfance, cet état d’esprit un peu “trop” léger, mais vivre, vivre, viiiiivre !!!  ;o)

….

..

.

97 CONFIANCE

97 CONFIANCE


Aujourd’hui, je t’invite à avancer en confiance !

… C’est du moins une idée que j’ai très envie de garder en tête pour moi-même ! … Pour toutes les fois où je doute de mes décisions, pour toutes les fois où j’appréhende quelque chose…

Souviens-toi, chère Ophélie, que sans cette confiance tu n’aurais jamais osé laisser ton ancien boulot dans les bureaux, pour avancer vers ta passion : dessiner et devenir dessinatrice ! Souviens-toi comme c’est le cœur qui t’a guidé à ce moment là ! Ton rêve d’enfant, dans toute sa simplicité ! Souviens-toi tous ces gens qui te disaient qu’on ne peut pas vraiment vivre de sa passion, que tu devrais dessiner plus en couleur, moins “gamin”, que tu devrais animer tes dessins, … et puis que quand-même, tu devrais démarcher un peu plus !!! Et remarque à quel point l’évidence a tellement semblé te jaillir du fond des tripes, et à quel point tu te sens bien dans ton choix !!! Quant au fait d’avoir des enfants… tu imagines ce que ça aurait été si tu avais analysé ton envie avec la tête ? (“Oh, mais un enfant c’est du travail, il faut de l’argent, il faut lui assurer un avenir, et qui sait de quoi l’avenir sera fait?…”). Ouf, j’en ai eu quatre; ils sont merveilleux…

Bon, hé bien c’est la même recette pour tout le reste : si ton cœur te dit OUI, c’est que c’est bon !!! …

Dans tous nos choix, le problème, finalement, c’est notre peur, ou notre peur d’avoir peur? Celle qui nous fait adopter des comportements complètement décalés par rapport à nos envies profondes.. Regarde bien et tu verras à quel point on est conditionnés dans le ciboulot ! Comment s’en rendre compte ? Une belle piste est de voir combien de fois par jour tu réfléchis en utilisant le mot “sinon” ! : “je vais répondre à ce mail sinon… ” “Je dois prendre ce RV sinon…” “Il faut bien que je bosse ce truc sinon…” . Sinon quoi??? La peur d’avoir peur c’est la maladie du siècle ! Quelque chose de tellement sournois que ça nous détruit. La VRAIE peur, elle, n’est pas si dramatique, c’est un signal d’alarme qui nous aide ! C’est une dose d’adrénaline pour nous aider à survivre en situation dangereuse… et quand on y est, on n’y pense pas, on le vit, et ça passe ! Comme je le lisais ce matin, “Laisse la peur envahir ta poitrine!”. C’est sain de ne pas tenter de résister à cette peur naturelle !

Comme ce navigateur solitaire, seul au milieu de l’océan… reste en confiance et trace ta route; tu sais bien que si tu suis ta vraie envie, tu as une étoile au dessus de la tête, tout plein même…  :oD

….

..

.

96 CLAIRE

96 CLAIRE


Claire s’est éteinte…  Cette phrase peut-elle être cohérente ? !!!

Claire est pour toujours lumineuse et vivante, aussi lumineuse que nous le dit son prénom ! Claire, notre éternelle petite flamme, petite femme, petite soeur… Par son départ, elle nous invite encore plus à nous élever, à nous regarder les uns les autres, pour profiter à 100% de ce que nous avons encore à vivre ensemble ! Claire brille dans nos coeurs…

J’ai connu deux magnifiques Claire. L’une est une amie précieuse, confidente de tous les instants; nous nous sommes échangé pendant 3 ans une correspondance nourrie, respectueuse, conservant par jeu le vouvoiement de nos premiers échanges, gardant la magie de ne nous être jamais demandé nos photos, de n’avoir jamais entendu nos voix !!! J’ai malheureusement découvert le visage de Claire sur … sa tombe, un triste jour de février, il y a deux ans maintenant… Claire avait à peine 50ans…

Mon autre Claire est partie la semaine dernière, plus tôt encore, à l’aube de ses 45ans, suite à un accident de la route et 9ans de coma ou locked-in-syndrom… C’est ma belle soeur. Une pluie de joie et de lumière. Claire est rieuse, chanteuse, joueuse…

J’en parle au présent, parce que je sais qu’elles sont là, en nous, dans nos coeurs, vibrantes et vivantes ! Elles nous accompagnent, pas après pas. Elles nous envoient des clins d’oeil, des arc-en-ciel … et nous insufflent cette énergie de vie…  :oD

….

..

.

95 ARBRES

95 ARBRES


Trop beau, ce dessin, j’avais tellement envie de le partager avec vous !

En réalité, c’est un dessin que j’avais réalisé en esquisse pour le bouquin de David Tan, “Manuel sur la régénération de la santé et de la vitalité”, la méthode des 5 piliers de vie” ! (un super bouquin bourré de conseils avisés que je vous recommande vivement !!! ).

Mais David avait une idée très claire de la façon dont il souhaitait illustrer les piliers, et a plutôt préféré un jongleur avec 5 balles… Soit, mais qu’allait-il advenir de ce beau dessin? … Je l’ai retrouvé dans mes archives, hier, et je trouve qu’il a toute sa place dans le blog !

C’est l’occasion de vous parler de mes arbres, et de la joie qu’ils m’apportent ! A chaque fois que je sens que j’ai les idées un peu confuses, ou que je commence à broyer du noir, j’enfile mes bottes, et je m’offre une belle balade au bois… A chaque fois, j’en reviens régénérée !!!

On dit que les arbres nous ressemblent, hormis le fait qu’ils vivent beaucoup plus longtemps que nous !!! Il y a un peu de ça, il y a la sérénité qu’ils dégagent, la diversité de leurs essences, et le fait qu’on se recharge tellement quand on leur fait un gros câlin, comme le préconise la sylvothérapie (je pratique avec mon arbre préféré !). Mais un arbre reste fixé au sol par ses racines, alors que nous, nous avons la possibilité de cheminer, de nous déplacer … Profitons-en !

Il est rigolo de savoir aussi que si je dessinais les bonhommes comme je dessine les arbres, je ne les représenterais que de la taille à la tête ! Les arbres ayant sous leur tronc tout un impressionnant système racinaire, de grande envergure !!!  ;o)

….

..

.

94 SERVICE

94 SERVICE


Et si nous faisions de cette fameuse année 2020 l’année des solutions ? ! !

… J’ai perçu en 2019 cette sorte de bombardement d’idées pessimistes, de peurs liées à notre devenir en tant qu’humains, sur une planète écologiquement menacée… C’était nécessaire d’en passer par là, d’écouter les discours alarmistes de Nicolas Hulot, les médias… mais tout de même, cela nous renvoie aussi beaucoup à un terrible sentiment d’impuissance, comme s’il ne nous restait plus qu’à attendre quasiment passivement notre verdict… (parce que bon, ce n’est peut-être pas avec nos tawashi et nos furoshiki, et notre carré de laitues sur le balcon,  qu’on va contrer les effets de Monsanto… hein, ne nous leurrons pas ! … )

Alors cette année 2020, pourquoi pas créer des solutions? Pourquoi pas “Penser” non plus en problèmes, mais en solutions ? !!! (youpi !!!) . 

Comment? C’est si simple, en partant de notre ce que nous sommes, de notre personnalité, de nos envies !!! En changeant totalement d’état d’esprit ! La façon dont je vois les choses, ce serait non plus de chercher à “adapter” tant bien que mal une réponse à un problème, mais à faire partir de nouvelles solutions à partir de ce que l’on Est profondément, fondamentalement, “dans nos tripes” !!! Partons cette fois de nos envies, de notre coeur, de nos kifs, pour nous permettre d’entrer en créativité, d’imaginer, de changer notre positionnement, en passant de “victime” à “responsable”. Parce que créer, même un petit clou, c’est se déployer, aller vers les autres, libérer une énergie nouvelle, tournée non plus vers la peur, mais vers la confiance, la joie !

Et toi, par exemple, par quel bout accepterais-tu de te changer toi-même? C’est là que je pense à la notion de Service : Qu’as-tu à offrir aux autres ? Te mets-tu vraiment dès aujourd’hui au service de tes talents pour les partager à la communauté? Commences-tu à voir les autres non plus comme des étrangers, mais comme une partie de toi-même… avec qui il est tellement bon de bouillonner… d’idées !  …

Au fond, en deçà de tous les process industriels, chimiques, politiques, polluants qui ont nui à notre planète bleue… n’y avait-il pas tout simplement une vision humaine supra individualiste, qu’il serait temps de dégager? De nouvelles façons de penser engendreront automatiquement de nouvelles façons de se comporter. On ne perd plus du temps ou de l’argent pour l’autre, quand on est conscient que ce qu’on lui donne, on se l’offre aussi à soi.

….

..

.